Zimbabwe : la reprise des vols inspire le secteur du tourisme

Les acteurs du tourisme sont enthousiasmés par la reprise des vols intérieurs et internationaux, qui, selon eux, stimulera les arrivées de touristes au Zimbabwe. Le gouvernement zimbabwéen a levé mardi dernier, l’interdiction des voyages nationaux et internationaux, après que le secteur de l’aviation du pays a mis en place des mesures de prévention contre la pandémie de la Covid-19.

Le Zimbabwe a rouvert prudemment et lentement l’industrie du tourisme, à la suite de consultations avec les acteurs, qui ont abouti au lancement de la stratégie nationale de relance et de croissance du secteur, le mois dernier. Récemment, le gouvernement a autorisé le redémarrage des activités touristiques, apportant l’espoir d’une reprise à l’industrie, qui était restée sans affaires pendant plus de cinq mois.

Cette nouvelle a été bien accueillie par les acteurs de l’industrie, qui ont déclaré que la reprise des vols marquait un retour à la normale des affaires. L’expert en aviation, Mme Winnie Muchanyuka, qui est aussi présidente du Conseil des entreprises du tourisme du Zimbabwe, a indiqué que la reprise des voyages aériens arrive au bon moment, lorsque les voyageurs commencent à se préparer pour les vacances de fin d’année.

« Du point de vue de l’industrie, c’est une évolution bienvenue, car nous verrons un flux de trafic vers le pays via les compagnies aériennes qui pourront se connecter au Zimbabwe. C’est un développement bienvenu qui doit voir les affaires s’améliorer, en particulier pendant les vacances de Noël », a-t-elle indiqué.

Le tourisme dépend largement des voyages aériens, car la plupart des clients sont internationaux. «La reprise des vols intérieurs contribuera grandement à faciliter les voyages interurbains. Les compagnies aériennes sont en faillite depuis la fin du mois de mars, lorsque le gouvernement a imposé des restrictions de confinement », a déclaré Mme Muchanyuka.

De l’avis du président de la section de Victoria Falls de l’Association hôtelière du Zimbabwe (HAZ), M. Arnold Musonza, la réouverture du secteur de l’aviation apporte de l’espoir à l’industrie qui s’effondrait presque. « Nous sommes heureux que cette décision ait été prise alors que de plus en plus d’entreprises envisageaient de fermer. Cela nous donne de l’espoir, c’est une annonce passionnante de la part du Cabinet, car elle contribue à la réanimation de notre industrie, qui était assiégée et saignait. Cela aidera notre entreprise à reprendre et à sauver des emplois alors que les réductions d’effectifs avaient commencé », a-t-il indiqué.

Le président de l’Association des employeurs pour les opérateurs de tourisme et de safari, M. Clement Mukwasi, a fait savoir que l’industrie réorganisait déjà ses activités en prévision de l’augmentation des arrivées de touristes. « L’ouverture de vols intérieurs est une initiative positive, qui pourrait marquer le début de nos opérations. La reprise sera lente, car certaines personnes pourraient être prudentes au départ, mais les opérateurs sont prêts à reprendre les activités », a-t-il confié.