Youssou Ndour retourne à Paris Bercy


Lecture 2 min.
Youssou Ndour, musicien sénégalais
Le musicien sénégalais Youssou Ndour

Après le « Grand Bal Dakar Arena » le 1er janvier dernier, la légende du mbalax, Youssou Ndour, devrait à nouveau faire son grand retour à Paris Bercy, le 18 juin lors d’un concert inédit. L’annonce a été officialisée par l’artiste lui-même sur ses réseaux sociaux.

C’est officiel ! Comme attendu, Youssou Ndour, le « Roi » incontesté du Mbalax et ses fans se retrouveront à Accor Aréna (Bercy) en France pour un nouveau spectacle inoubliable. « Grand Bal Paris Bercy !!! Une histoire qui a débuté en 2000. Un moment de communion et d’émotion. Un spectacle intercontinental ! Ce 18 juin 2022, je vous donne rendez-vous, en compagnie du Super Étoile et une belle liste d’invités surprises pour une soirée inoubliable », a écrit Youssou Ndour sur ses réseaux sociaux.

Le dernier grand Bal de Bercy remonte à 2019 et depuis, il ne s’était plus produit en France, en raison de la pandémie de Coronavirus, qui avait impacté l’industrie musicale, avec la rigueur des restrictions. Ce grand retour de « You » au « Grand Bal Paris Bercy », après deux années d’absence, s’annonce sulfureuse. L’artiste va certainement revisiter son répertoire très riche, pour tenir en haleine les mélomanes de la musique africaine.

Lauréat des Grammy Awards pour son album « Egypt », dans la catégorie de meilleur album de musiques du monde et deux disques d’or en 2005, Youssou Ndour et le « Grand Bal Paris Bercy », c’est une longue histoire. Une légende qui a commencé depuis 2000. L’artiste de 62 ans a, depuis, marqué de son empreinte cet événement, qui est déjà inscrit dans l’agenda annuel des concerts en Europe.

A lire : Youssou Ndour illumine Dakar avec Viviane Chidid

Youssou Ndour, n’est plus un artiste à présenter, pour s’être produit dans toutes les grandes scènes du monde entier. Il a été fait docteur « honoris causa » de l’université Yale aux États-Unis en 2011. Mais, il a aussi remporté le prix Polar Music en 2013 et lauréat du Praemium Imperiale en 2017, l’équivalent japonais du Nobel des arts.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter