Vol MH370 : des débris retrouvés à Madagascar redonnent espoir

Des débris d’avion retrouvés à Madagascar par un enquêteur amateur américain et remis aux autorités australiennes pourraient provenir du vol MH370, mystérieusement disparu le 8 mars 2014.

L’espoir est encore permis de retrouver les traces du vol MH370. En effet, des débris d’avion retrouvés à Madagascar par un enquêteur amateur américain, Blaine Gibson, et remis aux autorités australiennes pourraient provenir de l’avion, mystérieusement disparu le 8 mars 2014. Blaine Gibson, avocat exerçant à Seattle paye lui-même ses déplacements « par intérêt personnel ». L’enquêteur amateur a parcouru le monde entier pour tenter de résoudre le mystère du MH370. Il a ainsi remis au Bureau australien de la sécurité et des transports (ATSB) des débris potentiels de l’avion disparu.

Selon Blaine Gibson qui s’est confié à la chaîne Channel 7, ces débris retrouvés au large des côtes de Madagascar présenteraient certaines caractéristiques pouvant laisser penser qu’ils pourrait être ceux du vol MH370. L’enquêteur amateur a notamment indiqué que « la couche supérieure de la peinture a été brûlée, elle est noircie. Il y a aussi des signes de fusion, comme si elle avait été exposée au feu. Il semble que la pièce provient de l’intérieur de l’avion mais pas de la cabine principale, peut-être de la soute, peut-être du compartiment technique ».

L’avion avait disparu le 8 mars 2014. Après le signalement de la disparition du vol MH370, les autorités australiennes avaient entrepris des recherches dans l’océan Indien, devant se concentrer sur une zone de 120 000 kilomètres carrés. Deux ans et demi après la disparition du Boeing 777 de la compagnie aérienne malaisienne transportant 239 passagers, peu après un décollage effectué depuis Kuala Lumpur, les recherches se poursuivent. Les éléments apportés aux autorités australiennes pourraient peut-être permettre aux enquêteurs de lever le doute sur les circonstances exactes de cette disparition.