Viols en Afrique : l’ancien employé de l’ONU condamné à neuf ans de prison

Didier Bourguet, l’ancien fonctionnaire de l’ONU, a été condamné à neuf ans de prison vendredi à Paris pour le viol de mineures commis lorsqu’il était en poste en République démocratique du Congo. Le jury de la cour d’assises n’a reconnu Didier Bourguet coupable que de deux viols. Car même s’il était accusé au total de 23 viols sur des adolescentes, la justice n’a pu retrouver la trace que de trois de ses victimes. Pour les parties civiles, c’est une peine trop clémente. « La décision est surprenante et décevante (…) lorsque l’on a des photos sous les yeux, que les faits sont matériellement reconnus par M. Bourguet qui nomme celles avec qui il a eu des relations sexuelles… », a expliqué Emmanuel Daoud, avocat des parties civiles, à RFI.