Violences au Soudan du Sud : Obama hausse le ton

Face aux violences au Soudan du Sud, le président Barack Obama a averti dimanche que les Etats-Unis prendront de nouvelles mesures « si nécessaire », après avoir déjà ordonné l’évacuation de leurs ressortissants et renforcé le contingent militaire américain dans le pays. Le conflit qui oppose le président Salva Kirr et son rival, l’ex-vice-président Riek Machar, ne cesse de prendre de l’ampleur. Ce dernier exige le départ du chef d’Etat sud-soudanais.