Vidéo, Gabon : ce qu’il faut retenir du discours à la Nation d’Ali Bongo formulé depuis le Maroc

Le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba

Le Président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, s’est, ce lundi 31 décembre 2018, sacrifié à la tradition, en tenant le discours de vœux à la Nation. Que peut-on retenir de cette première sortie du chef de l’Etat gabonais ?

Dans un discours d’une durée d’à peine deux minutes, le chef de l’Etat gabonais s’est adressé aux Gabonaises et Gabonais, depuis Rabat au Maroc, où il se trouve. D’abord la longueur du discours, le plus court de l’histoire du Gabon, laisse la porte ouverte à toutes les supputations quant à la capacité physique d’Ali Bongo de poursuivre sa mission présidentielle comme le décrie l’opposition de son pays. Un discours taillé sur mesure, n’ayant pas permis au Président gabonais d’évoquer des sujets-clés, notamment sur le plan social, économique ou même politique.

A lire : Gabon : la preuve qu’Ali Bongo est… paralysé

Ce premier enregistrement, audio et vidéo, qui est certes une de preuve de vie du dirigeant, laisse apparaître un Ali Bongo qui garde encore les séquelles de son accident vasculaire cérébral contracté le 24 octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite, notamment l’hémiplégie droite. En effet, le chef de l’Etat n’arrive toujours pas à faire usage de sa main droite, et ses yeux louchent, notamment l’œil droit désorienté, comme l’avait signalé AFRIK.COM dans ses précédentes éditions.

Passé la preuve de vie du chef de l’Etat, d’autres questions se posent, notamment celle de savoir si oui ou non, le chef de l’Etat du Gabon perçoit les images. Son regard, hagard, est-il la conséquence de ses yeux qui louchent ou d’une cécité ? Affaire à suivre !

A lire : Gabon, Vidéo : ces images d’Ali Bongo qui accablent Libreville

LE DISCOURS INTEGRAL

Mes chers Compatriotes, Gabonaises, Gabonais,

Avant toute chose, permettez-moi de vous adresser, à  toutes et à tous, pour cette année nouvelle, mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de prospérité.

Puissions-nous vivre en paix et dans la concorde, comme nous l’avons toujours fait. Comme vous le savez, l’année 2018 a été marquée par la mise en place de mesures fortes pour retrouver  l’équilibre budgétaire.

Gabonaises, Gabonais,

Si votre bien-être m’importe, notre vivre-ensemble me préoccupe tout autant car rappelons que la Nation gabonaise est une et indivisible. Que vous serez toujours au cœur de mes préoccupations.

Permettez-moi cependant et en quelques mots d’évoquer un sujet qui, je le sais, a nourri les discussions et fait l’objet de nombreuses spéculations. Il est vrai que  j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans la vie. Cette épreuve, je l’ai surmontée grâce à Dieu, aux personnes qui m’ont entouré, ma famille en  particulier, mais aussi grâce à vos témoignages de soutien. Aujourd’hui comme vous pouvez le constater, je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite.

Mes chers compatriotes,

Je continuerai à mettre toute mon énergie et toutes mes forces au service de notre pays et à l’amélioration de nos conditions de vie au quotidien.

A nouveau, je vous souhaite à tous à toutes et une  excellente année 2019, faite de joie et de prospérité pour notre pays.

Que Dieu vous bénisse et bénisse le Gabon.

Je vous remercie.