Vers un renforcement des effectifs policiers au Gabon

Les effectifs des policiers vont être fortement renforcés d’ici 2013, ont annoncé les autorités gabonaises. 9000 hommes et femmes seront recrutés pendant cette période afin d’apporter une réponse musclée aux problèmes d’insécurité au Gabon, notamment dans les grandes villes comme Libreville où les cas de viol, de vol et d’assassinat sont récurrents.

Notre correspondant au Gabon

La nouvelle été donnée par le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, dans une interview parue dans le quotidien l’Union de vendredi:  » Le président Ali Bongo Ondimba, dans son projet de société, a indiqué les grands axes de la politique sécuritaire. Il y aura un recrutement de 9000 policiers durant trois ans à partir de cette année. En ce moment, 460 policiers sont en formation à Owendo’’, a annoncé M. Ndongou, promettant que les premiers renforts de police seront sur le terrain dans les tout prochains mois.

« C’est vous dire que nous ne restons pas les bras croisés devant l’insécurité et le grand banditisme’’, a-t-il poursuivi, ajoutant pour preuve que des patrouilles nocturnes sont organisées régulièrement à Libreville.

« Les inscriptions budgétaires de l’année 2010 prévoient pour la police, des moyens financiers conséquents pour un vaste programme de formation, de recyclage et des séminaires internes destinés à améliorer l’efficacité de ce corps de sécurité’’, a expliqué le patron de la sécurité.

Il a annoncé en même temps la création dans les prochains mois des commissariats avec des équipements pour mieux assurer la sécurité des personnes et des biens, affichant par ailleurs sa préférence pour des opérations plus discrètes. Lesquelles se révèlent plus efficaces pour la protection des populations.