Veosearch : internet au service du développement durable

g: G. Heintz; c: représentant WWF; d: A. Saint-Père

Pour surfer utile, Veosearch.com propose aux internautes de faire leurs recherches sur son portail. La moitié des revenus publicitaires générés par ces opérations sont reversés gratuitement à des associations qui œuvrent en faveur du développement durable. Pour la Quinzaine du commerce équitable, qui dure jusqu’au 11 mai, le moteur de recherche solidaire organise un grand jeu pour valoriser les produits issus de ce secteur.

« Nous avons constaté que les moteurs de recherche gagnent énormément d’argent. Google, Yahoo gagnent des milliards chaque année ! Alors, nous nous sommes demandés comment ponctionner une partie de ces revenus pour les réinjecter dans des actions qui promeuvent le développement durable… », nous explique Guillaume Heintz, 24 ans, co-fondateur de Veosearch.com. Le portail français, qui a vu le jour le 4 octobre 2007, verse aujourd’hui 50% de ses revenus publicitaires à des associations de développement durable.

g: G. Heintz; c: représentant WWF; d: A. Saint-Père Pour mettre en œuvre ce projet, Guillaume Heintz et son associé, Arthur Saint-Père, rencontré sur les bancs de HEC (l’école des Hautes études commerciales), ont démarché plusieurs moteurs de recherche pour avoir accès à leur technologie. Ces moteurs ne sont pas capables de drainer 100% des internautes, par conséquent ils sont prêts à négocier avec des intermédiaires qui leur permettent d’augmenter leur trafic. Une proposition que leur ont faite les deux jeunes entrepreneurs, en mettant en avant leur volonté d’œuvrer pour le développement durable. VeoSearch.com a traité avec Google, Yahoo, Ask et Exalead qui les rémunèrent pour chaque internaute ramené.

Pour l’heure, plus de 180 associations ont répondu à l’appel de Veosearch qui leur verse la moitié des revenus générés par les internautes qui passent par leur portail. Ces associations ont été sélectionnées pour leur probité et leur engagement dans des actions de développement durable. Un concept qui, selon Guillaume Heinz, est souvent galvaudé car présenté comme un gadget ou réduit uniquement à l’écologie alors qu’il comprend deux autres volets, économique et social, « essentiels pour le mieux être des générations à venir ». « L’économie solidaire doit préserver l’environnement, mais nous devons aussi intégrer dans notre compréhension de la société le fait que les plus pauvres doivent être traités décemment », insiste le co-directeur de l’entreprise qui entend bien que le projet qu’il défend soit compris dans sa globalité.

Une initiative utile à l’Afrique

Veosearch2.jpgAfin d’être présentes sur le portail, les associations se créent un compte et une fiche sur laquelle elles se présentent et peuvent inscrire régulièrement leurs actions. Pour qu’elles puissent collecter de l’argent, elles doivent être soutenues. L’internaute, pour chacune de ses recherches, inscrit cinq associations qui reçoivent 50% des revenus générés par l’opération. Et si le surfeur ne précise le nom d’aucune organisation lors de sa recherche, la somme est versée à parts égales aux cent premières d’entre elles. Pour l’heure, seules des associations françaises, belges, suisses et britanniques peuvent s’inscrire. « Nous avons la volonté de proposer ce système à un maximum de pays, y compris l’Afrique, précise Guillaume Heintz. Mais il nous faudra, pour cela, posséder en interne les compétences juridiques, fiscales et linguistiques pour vérifier les documents et les justificatifs nécessaires pour reverser l’argent », une charge que la jeune société ne peut pour le moment assumer.

Pour l’heure, le site compte environ 200 000 visiteurs uniques qui effectuent 4 millions de recherches mensuelles. Les fonds récoltés au profit des associations dépassent les 25 000 euros. Des débuts prometteurs pour la jeune entreprise qui a déjà remis quelques chèques, le mois dernier, à des associations telles que Planète Finance Planète Finance qui avait mis en avant un projet de développement d’entreprise par le microcrédit au Bénin, Entraide médicale internationale qui développe un projet d’hôpital médical en Guinée Bissau, et d’autres associations dont certaines œuvrent en faveur de l’Afrique.

Episodiquement, Veosearch.com, participe à des opérations de sensibilisation sur le développement durable. Ainsi, jusqu’au 11 mai, dans le cadre de la Quinzaine du commerce équitable, en partenariat avec les principaux acteurs du secteur, le moteur de recherche solidaire organise en ligne le Grand jeu Veosearch Quinzaine du commerce équitable pour valoriser l’ensemble des produits de la filière et dépasser son image « café-chocolat ». Deux voyages équitables et de nombreux autres produits sont à gagner.

 Le site Veosearch.com.