Urgence : série d’attaques à Paris contre des lieux publics

Une série d’attentats coordonnés ont été perpétrés dans la capitale française et dans sa banlieue, au Stade de France où se trouvait le président de la République, François Hollande. Plusieurs dizaines de morts sont dénombrés et de nombreux blessés graves. Ce sont des attaques de différents types qui ont touché des lieux emblématiques.

A Paris,

Ce sont des attaques quasi-simultanées dans cinq sites qui ont frappé la capitale de la France. Trois explosions de grenade ont touché un fast-food et des restaurants aux abords du Stade de France, alors que le match France-Allemagne était en cours. Le Président de la République qui assistait à la compétition a été évacué, tandis que les 80 000 personnes ont pu quitter le stade dans le calme à l’issue du match, une foule innombrable occupant la pelouse.

Au même moment, une fusillade à la mitrailleuse visant les terrasses de cafés et restaurants dans le 10ème arrondissement de Paris, a été perpétrée. Enfin, la célèbre salle de concert, le Bataclan, a été prise d’assaut par des assaillants lourdement armés. Une prise d’otages s’en est suivie.
Au moins quarante morts sont à déplorer dans l’une des pires attaques terroristes ayant touché la France depuis vingt ans.

L’ampleur des attaques a amené le Président de la République, François Hollande, à l’issue d’un Conseil des Ministres d’urgence, à décréter l’état d’urgence et fermer les frontières nationales, mesure extrêmement rare. Plusieurs assaillants sont en effet en fuite et de fait recherchés par les forces de l’ordre qui seront désormais appuyées par l’armée. Le bouclage des places publiques touchées a été mis en oeuvre jusqu’à nouvel ordre. Les autorités ont demandé aux habitants de ne pas quitter leurs résidences et de limiter leurs déplacements.