Une nounou ghanéenne de 71 ans arrêtée pour maltraitance sur enfant

Aux États-Unis, la police de New York a arrêté une nounou ghanéenne de 71 ans identifiée comme Abena Yeboah après avoir été capturée à huis clos abusant physiquement d’un petit enfant dont elle avait la garde.

Selon le bureau du procureur, la vielle dame Abena Yeboah, a été engagée pour s’occuper d’un bébé à Hackensack, mais elle a plutôt abusé du tout-petit. Elle a été accusée d’un chef d’accusation de maltraitance d’enfants au titre 9. Des responsables ont révélé que la police de Hackensack avait été informée pour la première fois des mauvais traitements présumés, le 8 juillet dernier.

« Pendant son séjour en tant que nounou dans la famille, elle a été observée sur une caméra, maltraitant physiquement l’enfant en le frappant, en lui donnant des coups de pied et en tirant lui par le bras », a déclaré le procureur du comté de Bergen, Mark Musella, tout en confirmant l’arrestation de Yeboah.

La suspecte a été donc arrêtée dans le Bronx par la police de New York après que la police de Hackensack lui a délivré un mandat. Elle a été placée en garde à vue et attend une audience d’extradition.

Pour rappel, la loi dans le New Jersey sur la maltraitance des enfants au titre 9 fait du crime au quatrième degré le fait d’infliger « un châtiment corporel inutilement sévère » ou « des souffrances ou des douleurs inutiles, mentales ou physiques », à un enfant. Ainsi, les personnes reconnues coupables d’un crime au quatrième degré encourent jusqu’à 18 mois de prison.