« Une moitié de moi est morte avec mon fils », la triste déclaration de Tina Glamour, mère d’Arafat Dj

Près d’une année après son décès, Huon Ange-Didier, la légende du mouvement coupé-décalé, beaucoup plus connu sous le nom d’Arafat Dj, est toujours au cœur de l’actualité. Invité ce mercredi 3 juin sur le plateau de l’émission Peopl’emik, sa mère, Tina Glamour, a fait de poignantes déclarations. Elle a profité de l’occasion pour clarifier l’histoire sur la supposé voiture de son fils dont Ali Le Code l’accuse de vouloir mettre en vente.

Même après plusieurs mois après son décès, le tumultueux Arafat Dj fait toujours couler encre et salive. « Une moitié de moi est morte avec mon fils, le 12 août 2019 », a déclaré tristement Tina Glamour, sur le plateau de l’émission Peopl’emik. « La veille de son décès, j’étais chez moi, mais j’ai eu plusieurs signes ; des palpitations dans la journée et autres. Mais je ne pouvais jamais faire le lien et penser que j’allais perdre mon fils. Cette douleur, on appelle ça une frappe de vie ; je suis condamnée à avoir cette tristesse, là en moi, tout au long de mon existence », a-t-elle ajouté.

Tina Glamour, génitrice du commandant Zabra, a profité de l’occasion pour se prononcer sur la polémique autour de l’une des voitures de son fils qu’elle aurait essayé de vendre, d’après Ali Le Code. Même si elle n’est pas réellement allée dans les détails, elle affirme qu’Ali Le Code, l’ami de son fils, l’accuse à tort avant d’ajouter qu’il n’est d’ailleurs pas habileté à demander des comptes sur les biens d’Arafat Dj car il n’est pas membre de la famille Huon. A suivre son intervention :