Une église noire incendiée aux Etats-Unis

Une église de la communauté afro-américaine a été incendiée dans la nuit de mardi à mercredi, en Caroline du Sud, aux Etats-Unis. En dix jours, huit incendies ont touché des lieux de culte de la communauté noire. Simple incendie ou acte prémédité ?

Plus d’une semaine après la tuerie à l’église de la communauté noire à Charleston aux Etats-Unis, une église afro-américaine a été ravagée dans la nuit de mardi à mercredi, par un incendie, en Caroline du Sud. Cet incendie est le huitième touchant un leu de culte noir en dix jours dans le pays. Une série d’incendie qui suscite de nombreuses interrogations dans le pays.

L’origine de l’incendie, qui n’a pas fait de victimes, reste pour l’heure à déterminer. Cette église avait été la cible d’un incendie criminel par le Ku Klux Klan, en 1995, qui s’est suivi d’une vague d’incendies d’églises fréquentées par la communauté noire. La population se demande si l’histoire n’est pas en train de se répéter. D’autant plus, qu’une enquête a révélé que trois des sept incendies précédents sont d’origine criminelle.

Par ailleurs, le Ku Klux Klan a annoncé son intention de manifester en Caroline du Sud, le 18 juillet prochain, afin de défendre « la culture blanche et le drapeau confédéré ». Une annonce qui sème encore plus le doute sur son implication dans les récents incendies aux Etats-Unis.

Le 17 juin dernier, le jeune Dylaan Roof abat neuf personnes dans une église de la communauté noire à Charleston. Un drame qui a suscité l’indignation de la communauté internationale et ravivé les tensions et surtout le débat sur le racisme aux Etats-Unis.