Une cuillère entre les jambes pour échapper au mariage forcé


Lecture 2 min.
arton33021

Pour lutter contre le mariage forcé, l’association Karma Nirvana fait appliquer une méthode insolite qui connaît du succès au Royaume-Uni. L’association appelle les potentielles victimes de mariage forcé à mettre une petite cuillère entre les jambes avant de se rendre à l’aéroport.

La tendance lancée par l’association Karma Nirvana (qui a pour but d’aider les victimes de mariages forcés), pourrait bien relever de l’insolite, mais son efficacité est avérée. Les potentielles victimes de mariage forcé sauront quoi faire pour échapper à une telle mésaventure. La pratique est simple et surtout à la portée de toutes. Une petite cuillère entre les jambes avant de se rendre à l’aéroport et elles seront sauvées. Le but étant de faire sonner le portique détecteur de métaux et alerter les agents de sécurité et par la suite les autorités, révèle le Guardian.

Des culottes en fer

C’est ce qu’on appelle une méthode culottée. Ne cherchez pas loin, juste dans les placards du foyer familiale. Ce que propose l’association Karma Nirvana, par la voix de la directrice Natasha Rattu qui a déclaré : « Nous avons été en contact avec des personnes qui, grâce à cette technique, ont pu échapper à une situation dangereuse ». L’usage de la petite cuillère à café dans les sous-vêtements pourrait bien sauver le mal être de ces jeunes filles. « Encore faut-il que les jeunes filles soient conscientes de ce qui va leur arriver, et qu’elles aient le courage de révéler la terrible vérité », ajoute la directrice de l’ONG, qui certifie que la « méthode est sûre ».
En Afrique, plusieurs jeunes filles se sont plaintes d’avoir été victime d’un mariage forcé. Les parents d’origines africaines font croire à leurs enfants qu’ils effectuent un voyage dans leur pays d’origine, pour ensuite leur tendre un piège avec la surprise du mariage. Une cause défendue par beaucoup d’association dont Karma, qui révèle aujourd’hui cette parade, qui se veut plus efficace.

Plus de 1 500 cas de mariages forcés au Royaume-Uni

En plus du comportement des voyageurs susceptibles d’organiser un mariage forcé, les agents de sécurité auront à leurs yeux un indice imparable. En Grande-Bretagne où cette note a été réalisée, on a décelé près de 400 cas entre juin et août de l’année 2013. La plupart de ces victimes sont des adolescentes, au gré de leurs parents. Les statistiques officielles notent quelque 1 500 mariages forcés rien qu’au Royaume-Uni. Et d’autres chiffres révèlent à peu près 5 000 cas. Et la Grande-Bretagne est loin d’être le seul pays où ses ressortissants d’origines étrangères sont victimes de mariage forcé.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter