un T d’Afrik bien corsé

Tant pis pour la modestie : le cinquième T d’Afrik diffusé ce soir par nos amis d’alatele.com est particulièrement riche d’esprit, d’émotions et de beauté. Il fallait bien cela pour terminer… en beauté cette première -courte – saison. En effet, le T d’Afrik part en vacances dès ce soir – comme alatele. Il reviendra fin août, fort de tous les beaux reportages que nous préparerons cet été, et peut-être avec de nouvelles rubriques… En attendant, vous pourrez consulter en permanence les meilleurs moments des premières émissions.

Celle de ce soir figurera bien dans la collection, grâce – une fois de plus – à la gentillesse et à la qualité de nos invités. Merci à eux d’avoir joué le jeu.

Notre invitée principale était Alexandra Stephanakis, une grande photographe d’origine grecque qui a saisi, avec son objectif, l’expression des meilleurs artistes de jazz de notre temps. De Miles Davis à Tony Allen, de Fela à George Benson, de Sonny Rollins à Wayne Shorter,… Ils ont tous posé pour Alexandra… qui vous a apporté ses meilleurs photos pour les commenter en direct.

Vous découvrirez aussi Djafar Djafaari. Le producteur algérien, que nous avons rencontré, interviewé et filmé cette semaine, bouillonne d’ambition pour le cinéma du Maghreb.

De l’émotion aussi, avec la chronique sportive qui reviendra sur la défaite surprenante de l’Afrique du sud dans la processus de désignation du pays qui organisera le Mondial 2006 de football. Il y aura enfin de la fête et de l’art, avec un reportage sur le cirque guinéen Circus Baobab, et de la musique, avec le groupe Totem Spirit et son dynamisme et sa joie de chanter. Encore un peu de T ?