Un sarcophage égyptien a été ouvert en direct à la télévision américaine

Il y a quelques semaines, le sarcophage d’un prêtre a été découvert en Égypte. L’ouverture de cette pièce archéologique rare et majeure a été retransmise en direct à la télévision américaine et sera rediffusée dans de nombreux documentaires à travers le monde. Un événement qui a été massivement suivi par le public, mais qui n’a pas plus à tous les membres de la profession.

Une découverte archéologique majeure

Cela fait désormais plus d’un siècle que l’Égypte antique fascine à travers le monde entier. Les premières explorations de pyramides et les découvertes archéologiques qui en ont été tirées ont passionné des générations entières et fait le bonheur des musées occidentaux qui ont pu en profiter pour améliorer leur taux de fréquentation.

La découverte d’un sarcophage vieux de 2 500 ans a donc été un événement majeur dans la sphère des archéologues et des passionnés. Pas étonnant donc que cette découverte ait été transformée en spectacle télévisé à l’heure où les médias et le direct sont devenus la norme pour tous les plus grands événements.

Les secrets du sarcophage révélés en direct

C’est donc en direct qu’un archéologue a ouvert ce sarcophage et révélé son contenu. Outre la momie de 2 500 ans d’un prêtre du dieu Thot, une chaîne en or et de nombreux bijoux sacrés y ont été trouvés. Déjà à l’époque, l’or et les pierres précieuses étaient des marqueurs sociaux importants qui permettaient à certains membres de la société de se distinguer par rapport aux autres.

Cependant, les secrets les plus importants que contient ce sarcophage ne pourront être révélés qu’avec une analyse approfondie de son contenu. Chaque élément sera minutieusement et scrupuleusement analysé grâce à des ordinateurs et des outils performants qui permettront de comprendre plus facilement les conditions de vie de l’époque.

Une retransmission largement critiquée

La retransmission de l’ouverture du sarcophage en direct a été très largement critiquée par les professionnels, mais aussi par les internautes. Certains internautes se sont indignés de la manière dont la sépulture a été traitée. Même s’il a plus de 2 500 ans, ce prêtre était un être humain et il est désormais un cadavre. Certains internautes ont donc fait appel à la morale pour condamner cette retransmission.

Du côté des professionnels, on s’est plutôt inquiété des conséquences d’un tel spectacle sur le contenu du sarcophage. Effectivement, la lumière et la chaleur des caméras pourraient suffire à détruire des éléments importants et nécessaires à l’analyse minutieuse du contenu de ce sarcophage. De plus, la transformation en spectacle médiatique de leur profession a agacé quelques archéologues de renom.