Un « Précis de remise à niveau » pour Nicolas Sarkozy

Un petit « Précis de remise à niveau sur l’histoire africaine à l’usage du président Sarkozy », vient de paraître à Bamako sous la direction de l’historienne et ancienne Première dame du Mali, Adame Bâ Konaré.

Préfacé par l’historien congolais, Elikia M’Bokolo, le « Précis de remise à niveau sur l’histoire africaine » (La Découverte, 2008), d’Adame Bâ Konaré, se veut une riposte argumentée, « dépouillée de toute considération émotive » au [discours de Nicolas Sarkozy prononcé à Dakar->] le 26 juillet 2007 et ses déclarations sur l’immobilisme du continent africain.

Selon l’auteure, c’est dans le but d’éclairer le président Sarkozy, mais aussi son entourage et plus généralement, le grand public sur la réalité de l’histoire africaine qu’elle a lancé en septembre 2007 un appel remarqué à la communauté des historiens.

L’oeuvre est répartie en quatre parties: « Qui a dit que l’Afrique n’avait pas d’histoire? », « Un discours d’un autre âge? », « Qui est responsable des difficultés actuelles de l’Afrique? » et « Qui a parlé de Renaissance africaine? ».

Au nombre des contributions figurent celles de l’anthropologue française Catherine Coquery–Vidrovitch, de l’historien malien Drissa Diakité, de l’archéologue malien Kléna Sanogo et de l’historien congolais et collaborateur de Radio France internationale (RFI) Elikia M’Bokolo.

La mise en vente du Précis débutera le 16 octobre prochain à Bamako.

 Commander le « Précis de remise à niveau sur l’histoire africaine »