Un otage tunisien tué par ses ravisseurs au Cameroun

Les affrontements se sont déroulés tôt dans la matinée du 20 mars 2018 lors d’une opération de libération, dans le département de la Meme, Région Sud-Ouest du Cameroun.

Des violents affrontements ont opposé dans la matinée du 20 mars 2018, les séparatistes anglophones aux forces de défense qui avaient lancé l’assaut pour la libération d’otages, dont 2 ingénieurs tunisiens d’une entreprise de travaux enlevés le 15 mars dernier.

Les ingénieurs tunisiens et employés de l’entreprise Soroubat, travaillaient sur la route Kumba-Isangele.

Le bilan officiel, fait état de 4 séparatistes « neutralisés ». 1 otage tunisien aurait été tué par les séparatistes, qui avaient en effet, menacé d’assassiner les otages s’ils ne recevaient pas de rançon. Trois otages ont été libérés donc 1 tunisien et 2 camerounais.