Un opposant djiboutien arrêté au Yémen risque l’extradition

Momamed Houssein Alhoumekani, considéré comme un témoin clé dans l’affaire « Borrel », du nom du juge français assassiné à Djibouti en 1995 a été arrêté le 24 août 2013 dans la capitale yéménite, Sanaa. Parti visiter des membres de sa famille, cet opposant risque l’extradition vers Djibouti. « Nous n’avons pas beaucoup d’informations sur son interpellation (…) Nous craignons qu’il ne soit prochainement extradé vers Djibouti, et donc pour sa sécurité », a indiqué son avocat, Me Luc Cambier, à l’AFP. Une probable extradition de ce témoin, peut être synonyme de condamnation à mort, tant Alhoumekani a mis en cause le président Ismael Omar Guelleh dans l’assassinat du juge Borrel.