Un migrant soudanais de 16 ans décède après avoir été percuté par une camionnette à Calais

Un migrant soudanais de 16 ans est décédé après avoir été percuté par une camionnette, dans la ville de Calais, dans le nord de la France.

Enième drame de l’immigration à Calais, ville de la région du Nord-Pas-de-Calais. Un migrant d’origine soudanaise, âgé de 16 ans, est décédé, ce jeudi 3 décembre 2015, après avoir été percuté par une camionnette sur l’autoroute A16 aux abords du tunnel sous la Manche à Coquelles, près de Calais, selon la préfecture qui indique qu’une enquête a été ouverte.

Selon, le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS), à l’arrivée des pompiers, vers 18H00 « la victime était allongée sur la bande d’arrêt d’urgence en arrêt cardio-respiratoire et n’a pas pu être réanimée par les secours ».

D’après la préfecture, ce décès porte à 10 le nombre de migrants morts en tentant de rallier l’Angleterre, depuis fin juin. Quelque 200 migrants se trouvaient, jeudi après-midi, à proximité du site du tunnel sous la Manche et ont tenté de monter dans des poids lourds avant d’être repoussés par les forces de l’ordre. La ville de Calais fait face, depuis plusieurs mois, à un afflux massif de migrants, venant principalement d’Afrique de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afghanistan. Après avoir fui la guerre ou les conflits dans leur pays, ils sont tous entassés dans un camp, communément appelé la « Jungle de Calais », dans des conditions très précaires.

La plupart de ces migrants ne veulent pas rester à Calais mais se rendre en Angleterre. Il n’est pas rare que des affrontements éclatent entre migrants et policiers qui tentent souvent de les empêcher de s’introduire dans des camions pour rejoindre l’Angleterre dans le but d’améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs proches restés dans leur pays d’origine.