Un festival dédié aux Tirailleurs au Sénégal

Un festival dédié aux Tirailleurs se tiendra, du 26 novembre au 1er décembre à l’Institut français Léopold Sédar Senghor (IFLSS) de Dakar.

Ce festival se veut « une semaine de commémoration du 150ème anniversaire de la création du corps des Tirailleurs sénégalais ». C’est, en effet, en 1857 que Napoléon créait le corps des Tirailleurs sénégalais, issus en fait de 16 pays africains et de Madagascar.

Le programme du festival comprend, entre autres, une exposition, des projections de films en plein air et en salle, des rencontres- dédicaces et une rencontre-débats. L’exposition rassemble les travaux de plusieurs photographes et plasticiens consacrés à l’image des anciens combattants en France et en Afrique.

Les rencontres-dédicaces seront l’occasion de discuter avec Marc Dugain, auteur de « La Chambre des officiers », Cheikh Faty Faye (« Aube de sang »), Pierre Rosière (« Des Spahis sénégalais à la Garde rouge ») et Fayez Samb qui a réalisé la série des albums « La Patrouille du Caporal Samba ».

La rencontre-débats réunira quelques-uns de ces auteurs autour d’Ibrahima Thioub, professeur et doyen de la Faculté d’Histoire moderne et contemporaine à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Elle permettra, souligne le communiqué, de « mettre en perspective les représentations et les perceptions du contingent africain de la France combattante. Marquées par l’idéologie coloniale, ces images du Tirailleur sénégalais donnèrent à voir au grand public de l’époque une autre face du sauvage, transformant ainsi durablement les représentations des colonisés en général ».

Elle sera précédée de la projection d’un extrait du film « L’Aide des colonies à la France: Tirailleurs malgaches », de Henri Desfontaines (datant de 1918), qui met en avant l’effort militaire et industriel fourni par cette région de l’Afrique à la France pendant la Première guerre mondiale (1914-1918).

D’autres films seront projetés durant le festival, tels que « Indigènes » de Rachid Bouchareb (avec Jamel Debbouze, Samy Naceri et Roschdy Zem), la pièce de théâtre filmée de l’Ivoirien Tiburce Koffi: « La Médaille de la honte », « Histoire oubliée, soldats noirs » et « Les Tirailleurs sénégalais » (tous deux d’Eric Deroo) et « Tasuma » (Le feu – comédie dramatique) du Burkinabé Sanou Kollo Daniel.

Lire aussi notre dossier sur les tirailleurs sénégalais