Un drame évité de justesse au concert de Wizkid à l’O2 Arena


Lecture 2 min.
Wizkid
Wizkid

Alors que l’origine du drame survenu lors du Festival Astroworld du rappeur américain Travis Scott à Houston, qui a fait une dizaine de morts et des milliers de blessés, n’est pas élucidée, voilà que l’O2 Arena frôle une catastrophe. En effet, de nombreux fans ont violé les règles sécuritaires de l’O2 Arena de Londres, dans la nuit de dimanche à lundi, pour entrer par effraction dans le concert du chanteur Afropop lauréat d’un Grammy, le Nigérian Wizkid.

L’artiste nigérian primé, Wizkid, était très attendu à l’O2 Arena de Londres, depuis plusieurs semaines, dans le cadre de sa tournée de promotion de l’album « Made In Lagos ». D’ailleurs ses billets ont été vendus en quelques minutes comme de petits pains et le concert affichait déjà le guichet fermé. Il y a eu toutefois des moments de frayeur lors de ce concert. Des vidéos virales sur les réseaux sociaux ont montré une foule de spectateurs escaladant les barrières de sécurité et se frayant un chemin à l’intérieur de la salle, alors que les gardes de sécurité semblaient incapables de les retenir.

Le public a frôlé un drame similaire à celui du festival du rappeur américain Travis Scott, à Houston, il y a quelques semaines. Une bousculade qui a fait une dizaine de morts et des milliers de blessés. Toutefois, à l’O2 Arena de Londres, le pire a été évité de justesse. « Une rupture du cordon de sécurité à l’entrée de l’Arena s’est produite. Un certain nombre de fans dans la file d’attente ont pu accéder à la salle. La situation a été rapidement maîtrisée par le personnel et l’incident a été résolu », a expliqué un porte-parole de l’organisation à BBC.

Pourtant, Wizkid devrait revenir sur les mêmes lieux, ce lundi et mercredi pour les deux derniers spectacles. « L’organisation examine les procédures de sécurité pour les spectacles restants, cette semaine, et conseille aux fans d’arriver tôt pour les contrôles de sécurité, demain soir et mercredi », a ajouté le porte-parole, hier lundi. Rappelons que le « géant africain » autoproclamé Burna Boy s’est récemment produit également à l’O2 Arena de Londres. S’il avait fait le guichet fermé, il n’aura pas drainé autant de monde que son jeune compatriote Wizkid.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter