Un attentat suicide au Nigeria fait 20 morts et plus de 50 blessés

Au moins 20 personnes ont été tuées, ce lundi, dans un attentat suicide perpétré par un kamikaze dans une gare routière de Maiduguri, au nord du Nigeria. Cette attaque a également fait une cinquantaine de blessés.

Les attentats suicides se multiplient au Nigeria. Une semaine après une attaque, qui a fait au moins 10 morts à Potiskum au nord-est du Nigeria, le pays a été victime, ce lundi 22 juin 2015, d’une nouvelle attaque suicide. En effet, dans la gare routière de Maiduguri, un kamikaze s’est fait exploser tuant, selon un bilan encore provisoire, 20 personnes. Près d’une cinquantaine de personnes ont été blessées.

L’explosion s’est produite près d’un marché aux poissons. Selon le milicien Danlami Ajaokuta, « 20 corps ont été retrouvés et 50 autres personnes ont été blessées ». Le kamikaze est une femme qui est arrivée à la gare avec une casserole, cette dernière contenant des explosifs a volé en éclats. La kamikaze a été déchiquetée.

Pour l’heure, l’origine de cette explosion demeure inconnue. Mais le groupe terroriste Boko Haram est clairement pointé du doigt, d’autant que les attaques de ce genre sont régulièrement perpétrées par les éléments du redoutable Abubakar Shekau. Depuis 2009, plus de 15 000 personnes ont perdu la vie sous le coup des attaques perpétrées dans des gares, bus et marchés par le groupe terroriste Boko Haram.

Le Président Muhammadu Buhari a transféré, depuis quelques jours, le commandement de la lutte contre les terroristes à Maiduguri, qui est le fief de Boko Haram. Depuis l’investiture du Président du Nigeria, les attaques de Boko Haram se sont intensifiées. En un mois, Boko Haram a mené quatre attentats.