Tunisie : révélations sur l’attaque du domicile du ministre de l’Intérieur

Le porte-parole officiel du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Sliti, a fait plusieurs révélations, notamment s’agissant de l’identité des terroristes et sur l’attaque, dans la nuit de mardi à mercredi 28 mai, du domicile de Lotfi Ben Jeddou.

Le porte-parole officiel du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Sliti, a fait plusieurs révélations, notamment s’agissant de l’identité des terroristes et sur l’attaque, dans la nuit de mardi à mercredi 28 mai, du domicile de Lotfi Ben Jeddou.

Sofiène Sliti indique que les investigations préliminaires ont révélé que le groupe d’assaillants, constitué de 15 à 20 éléments cagoulés et armés est le même qui avait égorgé huit soldats tunisiens en juillet dernier et miné le mont Chaâmbi. Le porte-parole officiel du Tribunal de première instance de Tunis ajoute que cette dangereuse cellule terroriste sévit dans le giron de la brigade Okba Ibn Nafaa retranchée sur les reliefs de Kasserine.

Sofiène Sliti qui a souligné que les assaillants ont fait usage de bombes éclairantes servant à rendre moins obscurs les lieux du crime et qui produisent de fortes détonations lors des tirs, indique qu’ils ont des connexions avec une faction algérienne et des accointances avec AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique).

Le porte-parole précise que les assaillants étaient munis des fusils mitrailleurs sophistiqués et circulaient à bord de deux véhicules volés à des citoyens sous la menace.