Tunisie : rencontre secrète entre Ennahda et opposition

Ce dimanche, les islamistes d’Ennahda au pouvoir en Tunisie et le mouvement d’opposition Nidaa Tounes, ont reconnu avoir tenu des pourparlers secrets en Europe, cette semaine, dans le but de trouver une issue à la crise politique qui plombe le pays.

On peut espérer une sortie de crise en Tunisie, après les négociations qui ont eu lieu cette semaine, entre les islamistes d’Ennahda au pouvoir et le mouvement d’opposition Nidaa Tounes. Le chef de Nidaa Tounes, l’ex-Premier ministre post-révolutionnaire Beji Caïd Essebsi et le chef du mouvement islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi se sont rencontrés lors d’une tournée européenne de l’opposant. Un information confirmée par le parti d’opposition de Beji Caïd Essebsi, dans un communiqué.

Sur sa page Facebook, Rached Ghannouchi a confirmé que cette entrevue qui a eu lieu le 15 août, avait été positive et franche. D’après des informations diffusées par des médias tunisiens, la rencontre a eu lieu à Paris. Ce qui semble curieux est que les négociations ont eu lieu pendant que la tension restait encore vive en Tunisie. En effet, la coalition d’opposition exigeant le départ d’Ennahda du pouvoir et la dissolution de l’Assemblée nationale constituante. De son côté, Ennahda refusait tout pourparler tant que l’opposition continuait à réclamer la démission du cabinet. A ce jour, la coalition d’opposition et Ennahda démentaient des pourparlers directs. Alors que Nidaa Tounès a indiqué que la réunion avec Rached Ghannouchi avait été organisée en accord avec la coalition d’opposition.

Aucun parti n’a expliqué pourquoi cette réunion a été tenue secrète, alors que la Tunisie est plongée dans une profonde crise politique depuis l’assassinat du député d’opposition Mohamed Brahmi, le 25 juillet.