Tunisie : ouverture du musée Bardo, un message fort au terrorisme

C’est une Tunisie « forte », décidée à montrer qu’elle « n’a pas peur » du terrorisme qui a rouvert les portes du musée Bardo, ce lundi 30 mars 2015.

Douze jours après l’attaque terroriste qui avait fait 22 morts dont 21 touristes, le musée du Bardo à Tunis a rouvert ses portes au public, ce lundi 30 mars 2015. Une réouverture sous haute sécurité pour accueillir des visiteurs.

En signe de soutien au pays confronté à une chute des réservations touristiques, les visiteurs ont décidé de revenir au musée du Bardo où les murs et les vitres portent encore les stigmates de l’attaque terroriste du 18 mars dernier, menée par un commando. Les premiers visiteurs venus se recueillir ont confié ressentir profondément l’esprit des 22 victimes. Ils ont tout de même tenu à être présents pour disent-ils, « montrer que la Tunisie n’a pas peur, et qu’il n’est pas question de se laisser intimider » par le terrorisme.

La Tunisie, en rouvrant son musée, souhaite transmettre un message fort, celui de ne pas céder à l’intégrisme et à la peur. Le pays compte tout mettre en œuvre afin que les visiteurs reviennent au musée Bardo et relancer ainsi le secteur touristique. Des mesures ont été prises par le gouvernement afin d’assurer la sécurité du bâtiment et des visiteurs.

Pour la ministre tunisienne du Tourisme, Salma Elloumi Rekik, « le musée portera toujours les traces de ce moment tragique mais la Tunisie reste ouverte et prête à accueillir les touristes ».