Tunisie : les résultats provisoires des élections législatives connus

En Tunisie, les résultats provisoires des élections législatives du 6 octobre sont connus. Le parti islamiste Ennahda arrive en tête des listes avec 52 sièges obtenus sur les 217, suivi par le parti Qalb Tounes du candidat Nabil Karoui qui s’adjuge 38 sièges.

Les résultats préliminaires des élections législatives qui ont eu lieu le 6 octobre ont été publiés le mercredi 9 septembre 2019 au soir, par l’instance chargée des élections, l’ISIE. En tête de liste, se trouve le parti islamiste Ennahda qui a obtenu 52 sièges sur 217 au lieu de 107 pour constituer un seul gouvernement.

Ainsi donc, le parti islamiste d’Ennahda de Rached Ghnnaouchi dépasse le parti Qalb Tounes (Cœur de Tunisie) qui a totalisé 38 sièges parmi lesquels on compte Karoui Ghazi le frère du candidat au second tour de la Présidentielle élu député dans le nord à Bizerte, bien que ce dernier n’ait pas fait campagne et ne s’est plus montré en public à cause du mandat de dépôt émis contre lui en août.

Quant au courant démocrate (Tayyar) de Mohammed Abou, il a obtenu 22 sièges ; le mouvement islamo-populiste de Karama dispose désormais de 21 sièges au parlement tandis que le parti destourien libre de l’avocate Abir Moussi, déçu aux Présidentielles, a pu rassembler 17 sièges. De ce fait, Abir Moussi est élu député.

Par contre, certains partis comme Errahma se sont vu retirer leurs sièges pour propagande à la radio durant les campagnes, d’après l’ISIE. Quant au parti Qalb Tounes, il n’a pas perdu de siège bien que la Haica (organe régulateur de la presse) l’ait sanctionné pour son manque d’objectivité.

Au total, 2,9 millions d’électeurs ont exprimé leur choix dans les votes au lieu de 7 millions d’électeurs. Qu’est-ce qui explique ce faible taux de participation ?

La proclamation des résultats provisoires confirme l’émiettement ou le morcellement des sièges dans le nouveau parlement de la Tunisie.