Tunisie : l’état de santé de Ben Ali indiffère le gouvernement

Le gouvernement de transition a estimé ce vendredi que l’état de santé du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, tombé dans le coma, après une attaque cérébrale, jeudi, en Arabie Saoudite, n’était « pas son affaire », rapporte Romandinienews. « L’état de santé de Ben Ali a été évoqué en Conseil des ministres mais cela n’a pas duré 10 secondes. Son sort ne concerne pas le gouvernement qui a d’autres priorités », a affirmé Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme.