Tunisie : l’état d’urgence de nouveau prolongé d’un mois

La Tunisie a annoncé la prolongation de l’état d’urgence instauré dans tout le pays le 24 novembre, d’un mois, à partir du 22 février.

En Tunisie, l’état d’urgence instauré dans tout le pays, le 24 novembre, dans la foulée d’un attentat-suicide contre la garde présidentielle à Tunis revendiqué par l’Etat islamique et qui avait fait 12 morts, sera prolongé d’un mois, à compter de ce lundi 22 février 2016. L’annonce a été faite ce dimanche 21 février par les autorités. L’état d’urgence avait déjà été prolongé en décembre de deux mois.

« Après avoir consulté le chef du gouvernement et le président de l’Assemblée des représentants du peuple sur les questions en lien avec la sécurité nationale, surtout la situation aux frontières et dans la région, le président de la République a décidé de prolonger l’état d’urgence d’un mois à partir du 22 février 2016 », a annoncé la Présidence tunisienne, dans un communiqué sur sa page officielle sur Facebook.

Il faut signaler que la Tunisie est devenue la nouvelle cible des terroristes qui ont répandu le sang dans ce pays d’Afrique du Nord en 2015. En effet, outre l’attaque contre la garde présidentielle ayant fait 13 morts dont le kamikaze, deux autres attaques avaient ensanglanté la Tunisie. Il s’agit de l’attaque au mois de mars contre le musée du Bardo à Tunis, qui avait fait 22 morts dont 21 touristes et de l’attentat perpétrée en juin contre une plage de Sousse qui avait tué 38 morts pour la plupart des touristes britanniques.

Ces attaques avaient fini par porter un coup dur au secteur touristique du pays. En effet, des consignes avaient par la suite été données par les différentes représentations diplomatiques à leurs ressortissants d’éviter la destination Tunisie devenue très dangereuse, notamment en raison de nouvelles menaces qui planaient sur ce pays d’Afrique du Nord..