Tunisie : Djerba, une île « poubelle à ciel ouvert »

ordures-djerba.jpg

Une marche de protestation est prévue dimanche 6 juillet à Djerba pour dénoncer l’absence de l’Etat en matière d’environnement.

La colère monte sur l’île de Djerba. Une manifestation pour dénoncer l’inaction des autorités en matière d’environnement est prévue dimanche 6 juillet à Djerba. La marche, organisée par une délégation représentant les habitants de la ville, partira de Guellala, dans le sud de l’île, à 15 heures, pour arriver jusqu’à l’aéroport international de Djerba, en passant par la route côtière. Les protestataires ont décidé de bloquer la route de l’aéroport ce jour-là, pour une durée de 3 heures, dans l’espoir d’être entendus.

ordures-djerba.jpg

« Les ordures s’entassent partout et l’île est devenue une poubelle à ciel ouvert. Nous sommes mobilisés et nous n’avons plus droit au silence », explique Dr Riadh Barouni, rapporte Kapitalis. Plusieurs rassemblements ont déjà eu lieu ces derniers jours, notamment celui d’un mouvement de médecins qui a souhaité sensibiliser les autorités quant à la nécessité de réagir vite pour éradiquer définitivement ce fléau qui cause du tort aux habitants mais aussi aux touristes. Et plus encore, à l’heure où le pays tente d’attirer les touristes, où l’activité touristique est la principale source de revenu sur l’île. Le corps médical de Djerba scandait des slogans tels que : « L’île des rêves = île d’ordures et de maladies »; « Djerba nous concerne tous »; « Djerba agonise »…, pouvait-on notamment lire sur les pancartes de ces médecins en colère.

Les habitants de l’île tirent la sonnette d’alarme et appellent tous les citoyens à se joindre à la manifestation afin de sauver « Djerba la douce ».