Tunisie : deux terroristes abattus par l’armée à Kasserine


Lecture 2 min.
arton46443

Lors d’une opération militaire, deux terroristes ont été tués par l’armée tunisienne, dans la région de Kasserine.

Les forces de l’ordre tunisiennes toujours à la traque des terroristes. Deux d’entre eux, Hazem Ouertani et Fathi Khlifi, ont été tués par l’armée lors d’une opération dans la région de Kasserine, près de la frontière algérienne. Ils ont été abattus après un échange de tirs avec l’armée. Aucun militaire n’a été blessé dans cette opération, selon le ministère de l’Intérieur. Pas plus tard que le 17 février, quatre gendarmes ont été tués par un groupe armé près de Kasserine, au pied du mont Chaambi, le principal maquis djihadiste de la Tunisie, selon le ministère de l’Intérieur.

La Tunisie est régulièrement en proie à des groupes armés liés à l’organisation terroriste Al-Qaïda. Ils s’en prennent régulièrement aux policiers et militaires, selon les autorités, et ont fait une soixantaine de morts dans les rangs des forces de l’ordre. Ces groupes ont vu le jour durant le soulèvement contre le régime de Ben Ali, en janvier 2011. Le ministère tunisien de l’Intérieur dénombrerait 2 000 à 3 000 Tunisiens qui combattraient par ailleurs dans les rangs des groupes radicaux en Syrie, en Irak et en Libye.

Toutefois, selon la police, 500 Tunisiens sont rentrés au pays. Depuis la chute de Ben Ali, les différentes autorités du pays qui se sont succédé ont tous promis de lutter farouchement contre le terrorisme galopant dans le pays. C’était notamment le cas de l’ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaâ qui avait martelé que le terrorisme était une menace réelle pour le pays, promettant aux forces de l’ordre plus de moyens pour mener la lutte. Ces dernières ont régulièrement manifesté pour dénoncer leur manque de moyens dans la lutte contre le terrorisme après que notamment plusieurs policiers aient été abattus par des terroristes.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter