Tunisie : démantèlement de 346 cellules terroristes

En Tunisie, 346 réseaux terroristes et cellules d’envois de terroristes en zones de conflits ont été démantelés par les autorités, rien qu’au cours de l’année 2017.

Le ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi Brahem, a indiqué, lundi 29 janvier 2018, que quelque 346 réseaux terroristes et cellules d’envois de terroristes en zones de conflits ont été démantelés en 2017 par les autorités tunisiennes.

Devant la Commission parlementaire de la Sécurité et de la Défense, le patron de la police a détaillé que « plus de 180 cellules terroristes, 40 réseaux d’envoi de terroristes aux zones de conflits, 6 réseaux terroristes armés et plus de 120 cellules d’embrigadement de terroristes ont été démantelés », ajoutant que plus de 29 000 personnes ont été interdits de voyager au cours de la même période. Lotfi Brahem a en outre relevé que cette mesure a concerné toutes les personnes qui risquent de rejoindre les zones de conflits.

Le ministre tunisien de l’Intérieur a ajouté que son département a formé une commission pour étudier les dossiers des personnes interdites de voyager et pour apporter les amendements nécessaires aux textes législatifs et procédures considérés inconstitutionnels après l’adoption de la Constitution, relève H24Info.

Malgré une baisse considérable du terrorisme, depuis les attentats sanglants de 2015 ayant visé le musée de Bardo, la Tunisie vit une menace pressante. De dizaines de cellules dormantes sont démantelées grâce à des opérations préventives dans les milieux extrémistes.