Tunisie : ce que l’on sait de l’attaque terroriste qui a fait 19 morts

Un climat de terreur a régné, ce mercredi matin, en Tunisie. Et pour cause, une prise d’otage a eu lieu au musée de Bardo, prés du Parlement. Selon un premier dernier bilan, 19 personnes ont été tuées dont 17 touristes. Parmi les touristes tués, des Polonais, des Allemands, des Italiens et des Espagnols.

Le Parlement tunisien a été visé par une attaque, ce mercredi 18 mars 2015. En effet, selon RFI, des tirs ont été entendus près du musée de Bardo, non loin du Parlement. Selon une source officielle, plus aucun otage n’est retenu dans le quartier, néanmoins quatre ou cinq blessés ont été évacués vers les hôpitaux de la ville. Les forces de l’ordre ont réussi à encercler trois des assaillants, néanmoins 19 personnes ont trouvé la mort dont 17 touristes, lors de cette attaque.

Parlement visé ?

Selon une source officielle, les assaillants voulaient s’en prendre au Parlement. A défaut de pouvoir le faire, ils s’en sont pris au musée situé à proximité. Aux alentours du musée Bardo, un périmètre de sécurité a été mis en place tandis que des hélicoptères effectuent des rondes autour du bâtiment.

Non loin, au Parlement, les députés sont restés cloitrés dans le bâtiment durant l’attaque avant d’être évacués par les forces de l’ordre. Certains d’entre eux auraient entendu des tirs. Toute activité a été suspendue au sein du Parlement jusqu’à nouvel ordre. Parmi les touristes tués, il y a des Polonais, des Allemands, des Italiens et des Espagnols.

Deux des assaillants ont été tués selon les autorités tunisiennes. Un policier a également trouvé la mort durant l’opération. Le Président français François Hollande a exprimé sa solidarité avec la Tunisie, à l’issue de l’attaque.