Tunisie : 4 gendarmes tués dans une attaque à la frontière algérienne


Lecture 1 min.
arton46108

Multiplication des attaques terroristes à la frontière algérienne. Dans la nuit de mardi à mercredi, quatre gendarmes tunisiens ont été tués à la suite d’une attaque terroriste.

La frontière entre la Tunisie et l’Algérie est une zone souvent cible d’attaques terroristes. Une nouvelle attaque s’est produite dans cette zone, dans la nuit de mardi 15 à mercredi 18 février 2015. Ainsi, le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé que « le 18 février, à la suite d’une attaque terroriste à Boulaaba, dans le gouvernorat de Kasserine, quatre héros de la Garde nationale sont tombés en martyrs ».

Boulaaba est une ville située dans la région du Mont Chaambi, un massif montagneux à la frontière algérienne. Une région connue pour abriter le groupe djihadiste « Phalange Okba Ibn Nafaâ », lié à Al-Qaïda. Un groupe responsable de plusieurs attaques terroristes dont celle du juillet dernier qui a ôté la vie à plus de 15 soldats de l’armée tunisienne. Depuis 2012, les forces tunisiennes tentent de venir à bout de ce groupe en multipliant les opérations dans les régions qu’ils occupent, en vain.

Outre les attaques sur son sol, la Tunisie fait face à un recrutement massif de sa population pour aller combattre en Syrie, en Irak ainsi qu’en Libye. Selon le ministère de l’Intérieur, entre 2 000 et 3 000 Tunisiens se trouvent dans les rangs de groupes djihadistes à l’étranger.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter