Trophées Dynamitch d’Or des Caribbean Music Awards 2005

La 5ème édition des Caribbean Music Awards a eu lieu samedi 19 novembre dernier au Centre Complexe sportif Laura Flessel à Asnières-sur-Seine, en Seine Saint Denis. Elle a récompensé les huit meilleurs groupes ou artistes solos caribéens de l’année. Kolo Barst s’est particulièrement distingué en héritant de trois trophées à lui seul.

Par Cedric Reine

L’édition des « Caribbean Music Awards, Trophées Dynamitch d’Or », cinquième du nom, s’est tenue samedi 19 novembre 2005, au gymnase du Complexe sportif Laura Flessel, à Asnières, en Seine Saint Denis. Deux cent cinquante personnes s’étaient donné rendez-vous pour ce grand évènement placé sous le signe de la musique et du rire. A cette occasion, huit trophées ont été décernés en récompense du travail des artistes caribéens. Les catégories retenues pour la version 2005 étaient : Meilleur espoir féminin, Meilleur espoir masculin, Duo de l’année, Meilleur auteur, Meilleurs album traditionnel, Meilleur interprète masculin, Meilleur interprète féminin, et Album préféré du public. Le chanteur Kolo Barst demeure le premier artiste de l’histoire des Dynamitch d’Or à avoir obtenu trois trophées lors d’une telle soirée.

Priscillia, meilleur espoir féminin remporte le premier trophée et se rend toute émue sur la scène pour empoigner sa récompense. D’une voix lascive, elle interprète son titre « 1er Amour ». Medhy Custos, meilleur espoir masculin, n’est pas là. Nichols et Marisa, le Duo de l’année, sont également absents car en tournée à Amsterdam (Pays-Bas). Priscillia récupèrera leur trophée respectif. Kolo Barst remporte trois des cinq dernières récompenses : celles du meilleur auteur, meilleur interprète masculin et album préféré du public en 2005 (« Lôt Bô So ») ! Présent, il chantera en un live improvisé, tout comme la première lauréate. L’album du groupe Biguine « Eti Tintin » remporte le prix de l’Album traditionnel. Enfin, Sonia Dersion, en France mais injoignable, hérite du trophée du meilleur interprète féminin.

Le Trophée Dynamitch d’Or a été crée en 1994 par le chroniqueur-journaliste Mitch Zéline. D’où la présence de son prénom dans le paronyme du mot « Dynamite ». Cette année, l’évènement a été parrainé par la chanteuse dominicaine Ophélia. Et c’est la conseillère régionale et maire adjoint d’Asnières, Marie-Dominique Aeschlimann (femme du premier magistrat d’Asnières), qui était présidente d’honneur de la cérémonie.