Trois millions de migrants entreront en Europe d’ici 2017

Selon les nouvelles estimations de l’Union Européenne, trois millions de migrants sont attendus en Europe d’ici 2017.

L’Union Européenne est loin d’en avoir fini avec la crise migratoire qu’elle vit actuellement. Selon ses dernières estimations, publiées ce jeudi, trois millions de migrants sont attendus en Europe d’ici 2017. La situation est aujourd’hui plus que jamais préoccupante, face à une Europe débordée et qui peine à faire face à l’afflux des migrants. Une crise qui pourrait avoir des conséquences économiques. Elle devrait avoir « un impact sur la croissance économique qui serait faible mais positif pour l’Union Européenne dans son ensemble », a indiqué Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques.

Les réfugiés, pour la plupart originaires de la Syrie, de l’Irak, de l’Afghanistan, du Pakistan ou encore de l’Afrique subsaharienne, fuient les guerres et conflits qui ravagent leur pays d’origine. Nombre d’entre eux, originaires d’Afrique subsaharienne, passent par la Libye, plongée dans le chaos depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi, après l’intervention des troupes de l’OTAN. Un conflit, dont l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a été l’artisan et dans lequel l’ancien leader libyen a été tué dans des circonstances troubles.

Désormais, la Libye, livrée à elle-même, est en proie à une lutte acharnée entre groupes armés pour le partage du pouvoir. Et pour de nombreux observateurs, la crise migratoire actuelle en Europe est une des conséquences de la chute du régime de Mouammar Kadhafi. La Libye, actuellement incontrôlable, est en effet devenue une véritable passoire pour des centaines de migrants qui y prennent des embarcations pour se rendre sur les côtes européennes.

L’Europe est pour tous ces migrants un moyen de fuir la misère pour améliorer leurs conditions de vie, afin de subvenir aux besoins de leurs proches restés dans leur pays d’origine.