Transport aérien : Qatar Airways devient la première compagnie non africaine à desservir le Botswana

Depuis le 15 décembre, la compagnie aérienne nationale qatarie a ajouté Gaborone, la capitale du Botswana, à sa liste de villes desservies. L’événement n’est pas passé incognito au Botswana, puisque le vol a été accueilli par le vice-président du pays en personne, Slumber Tsogwane, accompagné de Thulagano Segokgo, ministre des Transports et des Communications.

Initialement prévu pour le 27 octobre 2019, c’est finalement le 15 décembre que le vol de Qatar Airways en direction de la capitale botswanaise, Gaborone, a été inauguré, à la satisfaction totale du P-DG du groupe, Akbar Al Baker qui ne l’a pas caché : « Je suis ravi d’ajouter Gaborone à notre réseau mondial de plus de 160 destinations. Qatar Airways a une forte volonté d’étendre son réseau en Afrique, ainsi cette nouvelle route – notre 23ème destination sur ce continent – est une autre étape vers la réalisation de cet objectif. Nous sommes très fiers d’être la première compagnie aérienne du Moyen-Orient à voler vers le Botswana et nous sommes impatients de faire découvrir ce merveilleux pays à des dizaines de milliers de passagers ».

Côté botswanais, on n’est pas moins content. « Cette nouvelle ligne de Qatar Airways devrait stimuler l’industrie aéronautique du Botswana et créer des opportunités d’emplois et de transfert de compétences dans le domaine de l’aviation. Cela donne à notre pays l’opportunité d’utiliser et de bénéficier pleinement des récents investissements apportés à l’amélioration des infrastructures », a laissé entendre Kabo Phutietsile, directeur général intérimaire de l’Autorité de l’Aviation Civile du Botswana, avant de poursuivre : « L’arrivée de Qatar Airways stimulera le développement de l’aviation et des industries auxiliaires tout en améliorant la connectivité entre le Botswana et le Qatar. Nous sommes confiants sur les retombées positives de cette activité sur la croissance de l’économie du Botswana ».

Les autorités botswanaises ont unanimement salué l’arrivée de Qatar Airways dans le ciel botswanais et considèrent cela comme une aubaine pour ce pays dont le tourisme constitue l’une des principales sources de revenus. En 2018 par exemple, le tourisme avait contribué à hauteur de 3,4% à la constitution du PIB du Botswana. Et le Président, Mokgweetsi Masisi, est le premier à reconnaître que l’arrivée de Qatar Airways est dans l’intérêt du tourisme botswanais : « Notre secteur touristique dépassera les résultats obtenus l’année dernière d’au moins 1,5%, parce que les touristes pourront voyager plus facilement », a laissé entendre le chef de l’Etat botswanais, à l’occasion d’une réunion du Parti démocratique du Botswana.

Qatar Airways devient ainsi la première compagnie aérienne non africaine à desservir ce pays dont le ciel était partagé entre cinq compagnies aériennes seulement, dont quatre sont originaires d’Afrique Australe : Air Bostwana, Air Namibia, South Africa Airways et Airlink ; à ces quatre s’ajoute Ethiopian Airlines.