Tous au Mans, tous en Amazonie !

Ce week-end, le Mans (ouest de la France) se met à l’heure brésilienne. En effet, la 28e édition de son salon, « 25ème Heure du Livre », accueille l’Amazonie comme invitée d’honneur. Une occasion de découvrir cette région méconnue mais aussi de rencontrer une foule d’écrivains africains.

Par Bios Diallo

La ville du Mans, dans l’ouest de la France, accueille les samedi 8 et dimanche 9 octobre la 28e édition de son salon, « 25ème Heure du Livre ». Une manifestation qui a pris racine grâce à ses thématiques régulièrement renouvelées autour des peuples premiers. Chaque édition est un voyage vers des terres inconnues ou à redécouvrir. Ainsi, après les Peuples froids, les Indiens d’Amérique et les Nomades du Désert, en 2004 dont l’Afrique était l’invitée d’honneur, 2005 rend hommage à l’Amazonie. Une sorte d’after à la brillante année du Brésil en France.

L’Amazonie, découverte à la fin du XVe siècle, reste un continent presque vierge. Des maîtres connaisseurs de ces paysages, jusque-là épargnés par la modernité destructive, viendront en parler à travers des films, des reportages, des expositions et des débats. A l’image de Jéromine Pasteur qui présentera son livre Vingt ans au cœur de l’Amazonie, sorti en 2004 chez Arthaud, et sa bande dessinée sur les peuples de cette région.

A la découverte des auteurs africains

Un forum, réunissant des représentants des Peuples froids, Indiens d’Amérique, Nomades du désert et d’Amazonie, sera animé par Francis Géffard, spécialiste de ces contrées et voyageur transculturel. Au Café du Monde, on écoutera des discours sur « L’Amazonie mystique » mais aussi l’Amazonie « source d’inspirations littéraires », avec Mario Souza et Bernard Carvalho. L’auditoire aura droit aussi à des témoignages sur « La liberté prise en otage » qui sera évoquée par des ex-otages, parmi lesquels le journaliste Christian Chesnot.

Rendez-vous de plus en plus attendu par les éditeurs et les friands des rentrées littéraires, la 25e Heure du Livre accueillera, pendant ces deux jours, auteurs confirmés et nouveaux venus dans le monde des lettres, qui se bousculeront pour se faire une audience. Les milliers de pèlerins du livre rencontreront le continent africain à travers des débats comme « L’Afrique, littérature dans la tourmente », « L’Afrique, loin des clichés… » et « Littérature haïtienne » qui seront animés par le critique et directeur de collection chez Actes Sud, Bernard Magnier, et la journaliste Sophie Ekoué de RFI. Ce sera l’occasion de faire connaissance avec Nimrod (Tchad), Tanella Boni (Côte-d’Ivoire), Abdourahman Waberi (Djibouti), Natacha Appanah (Ile Maurice), Kangni Alem (Togo), Louis-Philippe Dalembert, Gary Victor (Haïti) et bien d’autres. Le Mans offrira également l’avant-première de l’exposition de photographies de Pierre de Vallombreuse qui s’installera au Musée de l’Homme à Paris en février prochain.

« 25ème Heure du Livre », Quinconce des Jacobins au Mans, les 8 et 9 octobre, de 10h à 19h. Tarif : 3 euros. L’achat du billet équivaut à un bon d’achat de livre pour un montant égal.