Togo : les cas de décès se multiplient à la prison de Lomé

Les organisations des droits de l’Homme tirent la sonette d’alarme sur le nombre important de prisonniers décédés dans la prison de Lomé. Des décès qui ne cessent de se multiplier depuis le mois de janvier, où au moins 17 détenus ont péri, rapporte RFI. Selon la Ligue togolaise des droits de l’homme, les détenus qui signalent leur état de santé font l’objet d’une négligence totale. Prévue pour accueillir 666 personnes, la prison de Lomé, au 31 décembre 2011, a accueillie 1 964 détenus. Les problèmes y sont récurrents. Les détenus n’ont droit qu’à un seul repas par jour. Il n’y a pas de médecin spécialisé pour soigner, ni de couchettes, etc.