Togo : des députés « New Look » aux commandes

Kpatcha Gnassingbé

La rentrée parlementaire des députés nouvellement élus au Togo, à l’issue des législatives du 14 octobre dernier, s’est s’effectué mardi après-midi à Lomé, la capitale. Ils sont au total 81 à siéger sous la présidence du doyen d’âge.

Notre correspondant à Lomé

Koffi Agbényéga Voule-FrititiCette rentrée parlementaire marque la prise officielle de fonction des 81 députés élus le 14 octobre dernier. La séance d’ouverture a été dirigée par le doyen d’âge Koffi Agbényéga Voule-Frititi, âgé de 73 ans, député du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) et le plus jeune Mawulikplim Moïse Sodahlon, 32 ans, député de l’Union des Forces de Changement (UFC).

Ce bureau d’âge, veillera à l’installation des bureaux et commissions puis à l’élection du président de la nouvelle Assemblée. « Honorables députés de « New Look », quelle que soit l’appellation qu’on vous attribuera, vous êtes désormais chargés de légiférer au nom du peuple Togolais », dit Voulé-Frititi à ses collègues. Et de poursuivre : « Vous êtes dans cet hémicycle pour parler de la liberté, produit de la démocratie ».

A la fin de cette session de droit, les députés auront à élire les membres du bureau de l’Assemblée Nationale. Ces derniers auront la délicate mission de conduire, pendant cinq ans les travaux.

Kpatcha GnassingbéLa nouvelle configuration de l’Assemblée, largement dominée par le Rassemblement du peuple togolais (RPT), parti au pouvoir, avec 50 députés, est suivi par l’Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio qui arrive pour la première fois à l’Assemblée nationale avec 27 députés, et le Comité d’action pour le renouveau (CAR) de Yawovi Agboyibo avec 4 députés.

Charles Kondi AgbaPour l’heure, des spéculations vont bon train sur la question de la présidence de la nouvelle Assemblée. On cite l’actuel Ministre de la Défense, Kpatcha Gnassingbé, demi-frère du chef de l’Etat, « grand artisan » de la victoire du RPT dans la préfecture de la Kozah, et le Ministre d’Etat en charge de la santé, Charles Kondi Agba, le seul élu du parti au pouvoir dans Lomé Commune.