Tibili ou l’hymne à la joie

Tibili et le chien du coiffeur, d’Andrée Prigent, est l’histoire d’un petit garçon courageux et plein de joie. Un régal à voir et à lire pour nos petits amis et surtout un voyage au coeur de la chatoyante Afrique.

C’est la fin de la saison sèche dans le petit village de Tibili. A l’instar de tous, Tibili constate qu’il ne pleut toujours pas. Inquiet, il pense trouver de l’eau dans le puits du village voisin. C’est ainsi que dès le lendemain matin, Tibili se met en route.

A mi – chemin, il rencontre Mézou, le chien du coiffeur, mourant de soif et évidemment incapable de marcher. Tibili doit absolument trouver de l’eau pour son ami quadrupède, passablement résigné. Tibili, acculé, il aperçoit fort heureusement le vieux crocodile N’Gan qui lui propose de lui offrir ses larmes, à condition que ce dernier le fasse rire. Tibili y parvient et ramène les larmes salées du crocodile à Mézou.

Entre rires et larmes

Néanmoins, la soif du chien n’est toujours pas étanchée. Tibili, à court d’histoires drôles, appelle à la rescousse les autres animaux. N’Gan de plus en plus hilare, produit assez de larmes pour permettre à Mézou de se remettre. Les rires des animaux, autour du crocodile, finissent par rameuter le village qui bientôt partage l’hilarité de l’attroupement. C’est dans cette explosion de joie que la pluie, comme attirée par le rire, consent enfin à tomber.

Agréable à lire, le livre d’Andrée Prigent véhicule par ailleurs une atmosphère. Celle d’un petit village africain représenté dans des teintes vives, se déclinant autour du jaune. De quoi donner envie à nos chérubins de partager l’aventure heureuse de Tibili.

Commander : Tibili et le chien du coiffeur, d’Andrée Prigent, éditions Magnard Jeunesse