Théâtre : Joachim du Bellay, Charlemagne et Victor Augagneur se donnent rendez-vous au Palais dans les Champs !

Dans le cadre du jumelage entre le Lycée Joachim du Bellay d’Angers (en France), le Lycée Charlemagne et le Lycée Victor Augagneur, 21 jeunes comédiens joueront à Pointe Noire la pièce « Le Palais dans les Champs » mise en scène par Jack Percher pour cinq représentations.

« Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage », écrivait Joachim de Bellay! Il est peu probable que les six élèves de Terminale du lycée Joachim du Bellay, situé à Angers en France, qui viennent tout juste d’atterrir à Pointe Noire contredisent le poète. Encadrés par Nicole Allard, professeur en gestion et communication, et Gilles Mathieu, professeur de lettres, deux enseignants ayant leur certification théâtre, ces élèves viennent rejoindre le metteur en scène français, Jack Percher arrivé quelques jours plus tôt à Ponton la Belle pour un séjour de trois semaines. « Venir en République du Congo n’est pas simplement changer de pays ou de continent, c’est un autre monde, presque une autre planète et c’est encore plus vrai pour certains de nos élèves qui n’ont encore jamais pris l’avion », confie Gilles Mathieu.

Initiés depuis 2004, les échanges culturels et pédagogiques entre le Lycée Joachim du Bellay, le Lycée Victor Augagneur et le Lycée Français Charlemagne de Pointe Noire connaissent donc leur huitième édition. Et, s’il fut un temps où le Lycée Angevin pouvait recevoir en retour de jeunes Ponténégrins, ce temps là est hélas aujourd’hui révolu faute de restrictions budgétaires. « Certains de nos comédiens en herbe ont travaillé tout l’été afin de pouvoir s’offrir le billet d’avion. Notre établissement ne pouvant contribuer qu’aux frais de Visa et aux billets de train pour rallier l’aéroport Charles de Gaulle. L’hébergement chez des familles françaises vivant sur place étant quant à lui pris en charge par le Lycée Charlemagne ». Ainsi s’embarquent donc trois jeunes garçons et trois jeunes filles pour « Le Palais dans les champs », pièce de théâtre évoquant, à travers une histoire d’amour, un monde à deux vitesses, sorte de miroir social.

Avant eux, leurs aînés auront joué entre autres Candide, La Cité des Oiseaux, Le Songe d’une nuit d’été, Borgia, le Cercle de Craie …. Pour Nicole Allard : « Cela dépasse Voltaire ou Shakespeare, ce n’est pas simplement une question de théâtre. C’est aussi Vivre l’Afrique, vivre le Congo et bénéficier d’une lecture ô combien différente du monde, une lecture telle que nos élèves gagnent quelques trois années en maturité. C’est un voyage qui agit comme une passerelle entre l’adolescence et l’âge adulte ».

Gilles Mathieu poursuit : « Nous sommes dans la salle d’embarquement, à une heure du décollage et je ressens chez mes jeunes comédiens une vraie excitation. Nous sommes prêts pour l’aventure! Je suis tombé sous le charme de Pointe Noire en 2004 et c’est un endroit sûr, il m’arrive même parfois de demander aux familles d’accueil à ce que nos élèves bénéficient d’un peu plus de liberté pour découvrir la ville ». Lors de cette collaboration franco-congolaise des amitiés se nouent et il arrive que des anciens élèves, entièrement séduits, retournent en République du Congo pour les vacances.

Sous la direction de Jack Percher, qui s’est frotté à de nombreuses compagnies théâtrales en France comme en Russie, en passant par l’Allemagne et l’Italie, jusqu’à inscrire à son compteur plus de 100 créations en tant que metteur en scène ou scénographe, les élèves de Joachim du Bellay partageront la scène avec quinze autres comédiens de Victor Augagneur et Charlemagne pour jouer « Le palais dans les champs » (d’après Bernard Chartreux) et pour un total de cinq représentations.

Espace Tchicaya U tam’si – Institut français : mardi 6 novembre à 19h

Centre Culturel de l’Enfance (Mpaka) : mercredi 7 novembre à 16h30

Lycée Charlemagne : jeudi 8 novembre à 19h00

Espace Yaro (Loandjili) : vendredi 9 novembre à 19h00

Lycée Victor Augagneur : samedi 10 novembre à 10h30