Terrorisme : « La jeunesse est victime d’un endoctrinement et d’un détournement de conscience », selon Macky Sall

Le Président sénégalais Macky Sall a décidé de décréter trois jours de deuil national suite aux attentats de Bamako, perpétrés à l’hôtel du Radisson Blu. Selon lui, la jeunesse est « victime d’un endoctrinement et d’un détournement de conscience », soulignant qu’il faut garantir des perspectives d’avenir aux jeunes sur le continent pour lutter contre le terrorisme.

En visite à Bamako pour apporter son soutien au Mali frappé par de nouveaux attentats à Bamako, perpétrés à l’hôtel Radisson Blue, le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, par ailleurs président en exercice de la CEDEAO, a décrété trois jours de deuil national à son retour au Sénégal.

Une façon de rendre hommage aux personnes décédées suite à la prise d’otage à l’hôtel Radisson de Bamako, où il s’était rendu dimanche pour présenter ses condoléances et celles du peuple sénégalais à son homologue le chef de l’Etat malien, Ibrahim Boubacar Keita. Ce deuil national est observé dans les trois pays du bassin du fleuve Sénégal, dont la Guinée, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Face au terrorisme qui menace toute la sous-région, le chef de l’Etat sénégalais, en ses qualités de président de la CEDEAO, a lancé à Bamako un appel à la mobilisation internationale contre le terrorisme, soulignant qu’il faut, dans cette démarche, s’occuper de la jeunesse qui, a-t-il déploré, est « victime d’un endoctrinement et d’un détournement de conscience ». Il faudra trouver à « cette jeunesse des perspectives d’emploi », a ajouté le chef de l’Etat sénégalais qui donnait un point de presse commun avec son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita, au Palais de Koulouba.

Face au terrorisme, Macky Sall a également préconisé l’adoption « d’une posture permanente de veille de nos forces de défense et de sécurité, tant au niveau régional qu’international. Toutes les dispositions doivent être revues en fonction des risques que génère le terrorisme », a-t-il indiqué avant de suggérer un échange d’informations et une collaboration à l’échelle mondiale en vue de barrer la route à ce fléau.