Terrorisme au Maroc : un carnage déjoué de justesse !

Au Maroc, un ressortissant tchadien, qui s’apprêtait à mener une attaque d’envergure au royaume, a été arrêté par le Bureau Central d’investigations judiciaires.

Un carnage a sans doute été évité de justesse au Maroc. C’est toutefois ce qu’a indiqué Bladi.net qui précise qu’un ressortissant tchadien arrivé au Maroc le 4 mai dernier par l’aéroport de Casablanca a été arrêté hier matin par le Bureau Central d’investigations judiciaires (BCIJ).

Selon le site marocain, des munitions et du matériel servant à confectionner des bombes ont été trouvés dans l’appartement qu’avait loué le ressortissant tchadien pour préparer un attentat d’envergure au Maroc avec des ressortissants algériens et des Marocains. Le ministère marocain de l’Intérieur a ajouté que l’homme prévoyait un remake des attentats du 16 mai 2003.

Le Maroc est de plus en plus la cible de terroriste. ce, depuis la collaboration étroite entre les services de renseignement du royaume et ceux de quelques pays d’Europe, notamment la France et la Belgique, ayant permis l’arrestation de nombreux terroriste. La neutralisation du cerveau des attentats de Paris et saint-Denis, Abdelhamid Abaaoud, rendue possible par la collaboration du renseignement marocain qui a fourni des informations de taille aux forces de sécurité française reste une pilule difficile à avaler pour les terroristes qui comptent « faire payer au Maroc cet acte ».

A ce jour, le royaume ne doit son salut qu’à la vigilance du Bureau Central d’investigations judiciaires qui est parvenu à déjouer toutes les tentatives des malfrats.