Tentative d’assassinat d’Alpha Condé : l’Afrique réagit

Deux jours après la tentative d’assassinat du chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, le 19 juillet dernier, la communauté panafricaine a vivement réagi. Selon Africa24, les pays voisins de la Guinée condamnent ces évènements, à l’image du Burkina Faso qui soutient vivement le président guinéen. Pour le porte-parole du gouvernement burkinabé, Alain Edouard Traoré, il faut « laisser le temps à la Guinée de se reconstruire ». Le secrétaire général de la francophonie et ancien président du Sénégal, Aboud Diouf, appelle à la « solidarité des guinéens » et demande au gouvernement de « déployer tous les efforts nécessaires à la tenue rapide d’élections législatives libres, fiables et transparentes afin de consolider la démocratie et de renforcer l’Etat de droit ». Ban Ki Moon, le secrétaire général de l’ONU, a également condamné cet incident et a exhorté les guinéens à cesser toute attaque qui pourrait nuire au processus démocratique engagé.