Sud-Soudan, Guerre civile : Washington sanctionne lourdement Israël

Le Président des Etats-Unis, Donald Trump

Washington a porté une sanction à l’encontre d’Israël, le beau-frère du Président et un homme d’affaires, dans le cadre de la guerre civile qui ravage le Soudan du Sud. Leurs biens aux Etats-Unis seront saisis.

Les Etats-Unis ont sanctionné trois personnes pour leur implication dans la guerre civile qui sévit au Soudan du Sud depuis 2013. Il s’agit d’un ancien général de l’armée israélienne, le beau-frère du Président et un homme d’affaires sud-soudanais. Outre la décision de saisir leurs biens aux Etats-Unis, il leur est formellement interdit d’effectuer des transactions financières avec ou depuis les Etats-Unis.

Si Israël Ziv, un général israélien à la retraite, est lourdement sanctionné pour avoir fourni des armes et des munitions au gouvernement et à l’opposition via une société-écran, censée réaliser des projets agricoles, Gregory Vasili, beau-frère du Président sud-soudanais, Salva Kiir, lui est accusé d’avoir suscité des violences claniques dans l’Etat dont il était gouverneur. Les faits à lui reprochés remontent à 2017. Quant à Obac William Olawo, un homme d’affaires, il est sanctionné pour son implication dans un trafic d’armes et de véhicules blindés au profit de l’armée du Soudan du Sud.

Le Soudan du Sud est frappé par une série de violences nées de divergences entre le pouvoir incarné par le Président Salva Kiir et l’opposition qui obéit aux ordres de Riek Machar. Les conflits ont fait des milliers de morts et des millions de déplacés.