Sport en bref…

Adebayor agace son entraîneur. Le jeune attaquant vedette du Togo, Sheyi Adebayor, a participé dimanche à la victoire de sa sélection nationale face au Kenya et devait rentrer mercredi dans son club de Metz, où il a prolongé son contrat de trois ans, pour la reprise de l’entraînement. Mais nulle trace du jeune attaquant dans les locaux du FC Metz mercredi. La situation est d’autant plus délicate que son compatriote Agassa Kossi, qui a également pris part à la victoire des faucons, est promptement rentré en Alsace.  » J’en ai assez. Je l’ai convoqué à 25 reprises dans mon bureau pour lui expliquer que le football est un sport d’équipe. Mais ce garçon ne comprend toujours pas « , s’est emporté l’entraîneur du FC Metz, Jean Fernandez, contre son attaquant à peine âgé de 19 ans.

Eto’o se voit à Liverpool. L’attaquant camerounais du Real Majorque, Samuel Eto’o, impressionnant durant la Coupe des Confédérations, a attiré l’attention de Manchester United après une saison en Liga où il a marqué à 15 reprises. Mais le jeune attaquant, âgé de 22 ans, se voit plutôt à Anfield :  » Je suis convaincu que Michael Owen et moi formerions un duo qui laisserait les défenseurs avec la langue pendante. Je rendrais les supporters complètement fous avec mes buts et mes passes. Je suis capable de jouer dans n’importe quelle équipe du monde et je l’ai prouvé à Majorque et au Cameroun « , a-t-il affirmé au Daily Mirror.

La sélection libérienne affaiblie. Le Liberia s’est incliné à  » domicile  » sur le score de 5-0, face au Ghana, lors du premier tour des qualifications aux Jeux olympiques 2004. Les Libériens, atteints par la guerre civile qui touche leur pays et particulièrement la capitale, Monrovia, ont dû jouer leur rencontre au Ghana, dans la ville minière d’Obuasi, avec une équipe de fortune. Par manque de moyens, la Fédération libérienne de football n’a pu faire parvenir sa meilleur sélection au Ghana.

Pas si vite. Les Lions de la Teranga ont été parmi les premiers à se qualifier pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2004, en Tunisie. Mais Guy Stephan a tenu a calmer l’enthousiasme de ses joueurs et surtout de leurs supporters, qui se voient déjà remporter la compétition.  » Prenons les choses les unes après les autres et savourons cette qualification « , a déclaré l’entraîneur de la sélection sénégalaise à la BBC. Les Lions de la Teranga en sont à leur 9ème participation à la phase finale de la compétition.  » La Can organisée en Tunisie sera la 24ème du nom, ce qui signifie que nous avons manqué la phase finale à 15 reprises, et que, historiquement, le Sénégal n’est pas une grande nation du foot en Afrique « , a-t-il encore prévenu.