Sport en bref

La police en cause dans la mort de 13 supporters. 13 personnes avaient perdu la vie, en juin 2000, au cours d’un match de qualification à la Coupe du monde opposant le Zimbabwe à l’Afrique du Sud. Voyant leur équipe menée 2 buts à 0 à sept minutes du coup de sifflet final, des supporters du Zimbabwe avaient commencé à jeter des projectiles sur le terrain. La police avait alors répondu par des jets de lacrymogène dans les tribunes, entraînant la panique et la fuite vers des portes clauses. Faith Musinga, une magistrate zimbabwéenne, affirme après enquête que les policiers sont complètement responsables de la morts des 13 personnes.  » Avant de tirer, ils auraient dû s’assurer que les portes étaient ouvertes. Comment disperser un stade entier quand les issues sont fermées ?, a-t-elle demandée. Ajoutant que  » de nombreux hooligans qui auraient dû être identifiés et arrêtés par la police étaient présents dans le stade « . Un enfant de six ans serait mort à la suite de l’inhalation de gaz lacrymogène. Certains officiers vont devoir faire face à des poursuites judiciaires.

64 concurrents pour la prochaine Ligue des Champions. La Ligue des Champions africaine sera composée de 64 équipes à partir de l’année prochaine. La Confédération africaine de football (Caf) vient de désigner les pays qui seront invités à enregistrer une équipe supplémentaire dans la compétition. En se basant sur les performances continentales réalisées par les clubs africains depuis cinq ans, l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Egypte, le Maroc, le Nigeria, la République démocratique du Congo, le Sénégal et la Tunisie sont les heureux élus. Ces pays seront également autorisés à présenter deux clubs dans la nouvelle Coupe des Confédérations, qui remplacera l’an prochain la Coupe des vainqueurs de Coupes et de la Coupe de la Caf.

Bakari et sa nouvelle carrière internationale. L’attaquant du FC Lens, Dagui Bakari, se dit très satisfait d’avoir finalement accepté de jouer pour la sélection ivoirienne. Lui qui auparavant avait refusé de nombreuses convocations des sélectionneurs des Elephants.  » J’avais un peu d’appréhension avant de partir par rapport à mon passé avec la sélection. Mais j’ai été agréablement surpris, notamment de la qualité des joueurs autour de moi « , a-t-il expliqué. Né en France, Dagui Bakari nourrissait l’ambition d’évoluer avec les Bleus :  » j’ai pesé le pour et le contre et j’ai finalement réalisé que je ne jouerais pas pour l’équipe de France. Ensuite, tout est devenu clair « . Bakari a inscrit ce week-end le seul but du match de qualification à la Coupe d’Afrique des nations (Can) qui opposait les Eléphants au Burundi.

Jean Galfione sous le soleil de Dakar. L’athlète français Jean Galfione est en préparation à Dakar, où il accompagne son entraîneur, Maurice Houvion qui doit animer un séminaire de formation. Le champion olympique 1996 de saut à la perche  » fait surtout un travail de sprint, plus facile à réaliser avec la température ambiante « , explique son entraîneur.