Soudan du Sud : Machar et Kiir se préparent à des pourparlers

Le Président sud-soudanais Salva Kiir et l’ex-vice-Président Riek Machar, préparent ce mercredi leurs délégations pour des pourparlers de paix.

Le Président sud-soudanais Salva Kiir et l’ex-vice-Président Riek Machar, préparent ce mercredi leurs délégations pour des pourparlers de paix. Les négociations auront lieu sous la médiation de pays de la région. Pendant ce temps, les combats se poursuivent dans le pays.

Attendus depuis ce mardi à Addis Abeba, la capitale éthiopienne, pour l’ouverture des négociations, les délégations n’étaient toujours pas arrivées mercredi matin. « Nous sommes prêts, mais notre délégation n’est pas à Addis Abeba », a déclaré à l’AFP le porte-parole des rebelles proches de Riek Machar, Moses Ruai Lat. L’équipe attendrait qu’un avion de l’IGAD (Autorité intergouvernementale pour le développement en Afrique de l’Est), l’organisation régionale qui doit chapeauter les discussions, vienne les chercher.

Le porte-parole de Riek a précisé qu’au sein de la délégation, la veuve de John Garang, le chef de la rébellion indépendantiste sudiste du temps de la guerre civile Nord-Sud entre Juba et Khartoum, Rebecca Garang, femme politique respectée et chef d’ethnie dinka, serait finalement remplacée par son fil, Mabior Garang. Le porte-parole du gouvernement sud-soudanais, Michael Makuei, a de côté confirmé qu’aucune délégation gouvernementale n’était encore partie. Il a en outre confié que le Président Salva Kiir n’avait pas encore rendu publique la composition de son équipe.

Selon l’IGAD, les pourparlers entre délégations porteront dans un premier temps sur la façon de mettre en œuvre un cessez-le-feu, et ensuite sur celle de résoudre les différends politiques qui ont conduit à la confrontation actuelle.