Soudan du Sud : 200 personnes se noient en fuyant les combats

En fuyant les combats à Malakal, au Soudan du Sud, plus de 200 personnes se sont noyées lorsque le bateau qui les transportait, surchargé, a coulé.

Ils fuyaient les combats à Malakal, la capitale de l’Etat du haut-Nil, et c’est la mort qu’ils ont finalement rencontré sur leur chemin. Plus de 200 personnes se sont noyées, dont des femmes et des enfants, lorsque le bateau qui les transportait a coulé, a annoncé ce mardi le porte-parole de l’armée, Philip Aguer. Leur embarcation était surchargé, a précisé ce dernier.

Les combats continuent de faire rage entre l’armée et les rebelles menés par Riek Machar, le rival du Président sud-soudanais, Salva Kiir. Depuis le 15 décembre, le pays est ravagé par des affrontements sanglants, sur fond de rivalité, entre le Président Salva Kiir et son ancien vice-Président Riek Machar, limogé en juillet. Ce dernier réclame le départ du Président sud-soudanais.

Selon l’ONU, les combats ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Des négociations sont actuellement en cours dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba pour la signature d’un cessez-le-feu. Mais pour le moment les pourparlers n’ont encore rien donné, Riek Machar exigeant la libération d’une dizaine de ses hommes qui ont été emprisonnés.