Sommet UE-Afrique : le Zimbabwe annule sa participation suite au refus du visa de l’épouse de Mugabe

Le Zimbabwe a décidé d’annuler sa participation au sommet Union européenne-Afrique à Bruxelles mercredi et jeudi prochain suite au refus de l’UE d’accorder le visa à l’épouse du chef d’Etat Robert Mugabe.

Le Zimbabwe a annulé officiellement ce vendredi sa participation au sommet Union européenne-Afrique à Bruxelles mercredi et jeudi prochains à la suite du refus de l’UE d’accorder un visa à l’épouse du chef de l’Etat Robert Mugabe, a annoncé une source au ministère zimbabwéen des Affaires étrangères. « Nous n’allons plus nous rendre au sommet UE-Afrique. Nous ne sommes pas d’accord avec la composition de notre délégation », a indiqué cette source.

De son côté, une source européenne a affirmé qu’il n’y a pas de risque de boycott du sommet, malgré l’absence du Zimbabwe, soulignant que la question de la composition de la délégation du Zimbabwe avait fait l’objet d’un accord entre l’UE et l’Union Africaine. « Il y a une dérogation pour le président Robert Mugabe, mais les épouses n’ont pas été invitées au sommet et il n’y a pas de programme pour les épouses », a précisé cette source.

L’Union européenne a suspendu en février la plupart des sanctions frappant encore le Zimbabwe, sauf pour le président Mugabe et son épouse, qui restent toujours persona non grata en Europe. Ces sanctions avaient été imposées en 2002 quand le régime de Robert Mugabe avait été pointé du doigt pour atteinte aux libertés fondamentales. Toutefois, une clause permet néanmoins aux chefs de gouvernement ou simples membres d’un gouvernement placés sur une liste noire de se déplacer à l’occasion d’événements internationaux.